topblog Ivoire blogs

21/03/2014

Une image pour les Ivoiriens dans l'âme !

humour,humour ivoirien,l'abidjanaise.


Lisez bien les deux bulles de cette image. Qui peut rire en découvrant cette image ? Si la remarque du premier protagoniste du dessin pointant du doigt une réalité ivoirienne incontestable (sauf par la France) n'est pas drôle du tout, c'est l'interrogation du deuxième protagoniste qui m'a fait rire aux larmes.

Aucun individu ne peut rire aux larmes en lisant cette interrogation, si ce n'est un Ivoirien ou toute personne très sensible aux faits de société de notre pays. Imaginez que l'auteur du texte du dessin ait écrit "Comment on va chanter l'Abidjanaise ?" La scène aurait été dramatique et n'aurait pas été drôle du tout, parce qu'il aurait traduit une réalité difficile à vivre par les Ivoiriens. Au lieu de cela, il a choisi de nous faire rire en faisant de l'élève soucieux de notre avenir - car nous sommes dans une école - un vaurien. Pour celui-ci, le titre de notre hymne national est "salut-ô-terre" qu'il entend régulièrement et non L'Abidjanaise ! C'est comme si on vous disait que l'hymne national français était "Allons-zenfants" et non La Marseillaise.

Bravo donc à l'auteur du dessin et du texte !

Question : qui recense-t-on ? Les Ivoiriens exilés dans les pays voisins ou les Burkinabés récemment installés en Côte d'ivoire ? Commençons donc par les premiers. Quand sera venue l'heure de renvoyer les seconds chez eux, nous aviserons. Quant aux Français qui aiment parler de "remplacement de la population", le nouveau régime de la Côte d'Ivoire protégé par la France leur offre un bel exemple à méditer.

Raphaël ADJOBI

Les commentaires sont fermés.