topblog Ivoire blogs

22/10/2015

Konan Banny, Affi N'Guessan : à qui François Hollande va-t-il donner le pouvoir ?

Konan Banny et Affi N'Guessan


Depuis que M. Affi N'Guessan a cessé subitement d'être le porte-parole du FPI pour se préparer aux élections présidentielles, tout le monde a compris qu'il est plus attentif aux promesses venues d'ailleurs qu'aux convictions de son parti. Au regard de la grande déception créée dans les milieux politiques français par Ouattara, on lui avait demandé de se positionner sagement. Mais voilà que Konan Banny a été poussé au-devant de la scène nationale au point d'apparaître une carte jouable aux yeux de la France ; et cela grâce au discours de Daoukro* qui a fait naître la fronde au sein du PDCI permettant ensuite la création de la CNC dont il est devenu le premier président.

Depuis qu'ils ont le sentiment d'avoir des ailes d'ange taillées par l'Elysée, ces deux candidats - qui savent très bien que la compétition n'a aucun élément permettant une issue démocratique - refusent de se retirer comme leurs anciens camarades avec lesquels ils avaient en chœur fustigé les mesures dictatoriales de M. Ouattara. Ils savent très bien qu'ils ne peuvent pas espérer un soulèvement de la population dans le cas où le président sortant leur volerait la victoire. Ils savent aussi qu'ils n'auront aucun moyen de vérifier la véracité des résultats s'ils se croyaient victimes d'une injustice.

Toutefois, leur espoir est si admirable à voir ! Quel es cet espoir qui les anime ? Que la France annonce un résultat - comme elle sait si bien le faire - et qu'elle intervienne pour déloger Alassane Ouattara ! C'est aussi simple que cela. Il appartient maintenant à François Hollande de montrer qu'il est garçon*, que ce que Sarkozy a fait, il peut le faire aussi ! La seule inconnue dans ce scénario, c'est que nous ignorons qui est le vrai filleul ou le préféré de François Hollande entre nos deux candidats. Mais il n'est pas non plus interdit de se demander si François Hollande va oser. Ou bien nous aurons la France molle, ou bien nous aurons la France qui tentera de réparer une injustice qu'elle a contribué a créer.

* Discours de Daoukro : discours dans lequel Konan Bédié a annoncé que le PDCI-RDA ne présentera pas de candidat contre le candidat du RDR, c'est-à- dire M. Ouattara.
* Être garçon : en France, être un homme, "avoir des couilles".

Raphaël ADJOBI

Les commentaires sont fermés.