topblog Ivoire blogs

14/01/2014

Allez-vous toujours manifester le 26 à Paris après avoir lu ceci ?

Voici une contribution de Victor Prado. Un travail sérieux sur la couleur politique des participants à la marche du Jour de colère à laquelle participera le CRI-Panafricain d'Abel Naki (à ne pas confondre avec le CRI-Panafricain de Willy Bla). Combien d'Ivoiriens auraient pris le temps de chercher à savoir où ils mettent les pieds ?

« Connaisseur connaît, Gaou passe ! »

victor prado,jour de colère,abel naki et l'extrême droite,les ivoiriens et l'extrême droite française
Qui se cache derrière le « jour de colère » du 26 janvier ?
Dans un communiqué officiel du Cri Panafricain publié le 10 janvier 2014 par le site
Ivorian.NET à l'adresse http://presse.ivorian.net/informations/?p=6816, Abel Naki clame haut
et fort sa fierté et sa volonté de participer au « Jour De Colère » le 26 janvier 2014.
Il ajoute sur son communiqué, que le Cri Panafricain sera en « 10ème position sur 40 mouvements
et associations français. c’est l’occasion rêvée pour parler de notre cause »(Sic.)
Oui, mais son rêve est en fait un cauchemar ! Car ce qu'Abel ne veut pas vous dire, c'est que cette
manifestation est organisée par des personnalités d'extrême droite...

Mais qui sont-ils ces manifestants, aux côtés desquels vous êtes appelés à manifester ?
Vous êtes-vous posé la question ou avez -vous tellement confiance en votre leader qu'il peut vous
amener les yeux fermés au précipice ?
« Jour de Colère » dénombre en tout à la date du 11 janvier sur son site
http://www.jourdecolere.com/nos-soutiens/ pas moins de 39 groupes participants dont une
vingtaine détaillés ci-dessous sont d'extrême droite (parfois représentés par des personnalités
politiques très controversées) et plus d'une quinzaine reçoivent le soutien actif des hommes
politiques de droite parfois proches de Nicolas Sarkozy.
Tout d'abord il y aura les personnalités politiques, toutes d'extrême droite, chacune représentera un
groupe ou même plusieurs :
– La plus controversée est, sans nul doute, Monsieur Christian Vanneste, député UMP du
Nord, auteur de l'amendement qui proposait d'enseigner à l'école « le rôle positif de la
colonisation » et de remplacer le mot « colonisation » par « présence française » dans les
manuels scolaires français !!!
Il représentera le mouvement « Collectif des Avocats Libres » ou « Cercle des Avocats
Libres »
– Ensuite, il y aura aussi Béatrice Bourges et Charles Millon. La première était à la tête du
« Printemps Français », un mouvement proche du « Bloc Identitaire » et des « Jeunesses
Identitaires », auteur d'agressions à caractère raciste ou discriminatoires et connu pour
ses débordements lors des manifestations ; aujourd'hui, elle dirige avec M. Millon le
« Collectif Famille Mariage » et le « Collectif pour l'Enfant ». Le deuxième est un ancien
cadre de l'UDF (ancien parti de droite), aujourd'hui cadre de la Droite Libérale Chrétienne,
Ministre de la défense sous Alain Juppé dans les années 90', il a été dans les coulisses de
la politique de la néo-coloniale de la Françafrique...
– Claude Reichmann, ouvertement islamophobe, sera également de la partie sous couvert de
son « Mouvement pour la Liberté de la Protection Sociale » ; selon le site Wikipédia
« Ses thèmes de prédilection sont le poids de l'État, la diminution des prélèvements
obligatoires, l'« islamisation » de la France et les problèmes de la délinquance. Il a surtout
acquis sa notoriété en militant pour la fin du monopole de la sécurité sociale. »
– Philippe Gibelin, peut-être un des pires racistes, président du mouvement d'extrême droite
islamophobe « Nationalité Citoyenneté Identité », proche du « Bloc identitaire » dont il
fut le trésorier, avec le but affiché d'« informer les Français sur les questions touchant à la
nationalité française (...) contre le droit de vote des étrangers » . Il fut également
idéologue dans le mouvement suprémaciste blanc dénommé G.R.E.C.E. (Groupement
de Recherches et d'Etudes de la Civilisation Européenne)
– Alexandre Goldfarb, bloggeur de droite, dans son site « Observatoire du mensonge », il
défend dans ses articles l'idée que « le racisme anti-blancs [est] le nouveau racisme
ordinaire »
– Bernard Antony, à la tête du mouvement et blog « Reconquête », il est une vieille figure
de l’extrême-droite française, président de l’association Chrétienté-Solidarité, ainsi que de
l’Agrif (l’Alliance contre le racisme et pour le respect de l’identité française et
chrétienne),une association qui lutte contre les provocations anti-chrétiennes. Membre
du Front national depuis 1984, il resta fidèle à Jean-Marie Le Pen au cours de la scission
de 1999.
Il y aura également d'autres groupes ou groupuscules identitaires, suprémacistes blancs, antiimmigration,
islamophobes :
– comme « Les Enfants des Terreaux », mouvement français, qui affirme sur sont site
vouloir « Lutter par tous les moyens mis à notre disposition » pour « faire cesser les actions
et prises de décisions en faveur de minorités agissantes »
– le « Collectif des Avocats Libres » de Christian Vanneste, prétend sur son site Internet,
lutter « contre le communautarisme »
– « France Audace », comme l'affirme son site très proche des idées d'extrême droite et de la
droite Sarkoziste ; se disent en faveur d'une politique anti-immigration
– « La France à l'Unisson » prétend défendre l'identité culturelle française
– Le « Comité de Lépante » est un mouvement ouvertement islamophobe, « Le Comité-
Lépante est un observatoire de l'islamisation des sociétés européennes. Le Comité-Lépante
s'oppose à l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne.
Sur leur site on peut trouver cette citation de Claude Imbert, dans l'éditorial du journal "Le
Point" :
"L'islam, dans son messianisme - dans sa volonté spécifique de diriger non seulement les
âmes, mais les moeurs et les lois -, n'est pas, ne peut pas, ne veut pas être une religion
comme les autres".
– « Parti de l’In-Nocence », affirme que la civilisation européenne est supérieure et en
danger à cause de l'immigration, on peut trouver dans leur site ce genre de phrases « Le parti
de l'In-nocence constate en tout état de cause que les sociétés les plus développées comptent
parmi leurs caractéristiques les plus évidentes, à l'époque moderne, de modérer nettement en
leur sein la tendance à l'expansion démographique, voire de l'inverser. Il en tire la
conclusion que les peuples, surtout ceux qui sont les plus avancés dans leur évolution, et les
plus riches d'expérience historique, sont plus sages que les démographes, et savent mieux
qu'eux ce qui est bon pour leur heureuse survie. »
– « NON à la substitution de la population » défend l'idée que la population française est
dans le danger d'être substituée par la population immigrée
– « Reconquête Républicaine » est un parti ouvertement Islamophobe
– « Free World Academy » est un mouvement survivaliste qui prône une guerre imminente
entre races et religions, il défend l'idée qu'il faut interdire la migration des peuples et que
chacun doit rester chez soi
– « France Libre » est un mouvement qui revendique des idées proche de l'idéologie
nationaliste d'Alain Soral, ancien cadre du parti d'extrême droite Front National
– « Les Gavroches » un mouvement aux objectifs obscurs qui prétendent que la défense des
valeurs françaises (non définies) et de l'éthique vont entrainer une résolution des problèmes
sociaux face à une « élite » sans valeurs (proche de l'idéologie du parti d'Alain Soral, ancien
cadre du FN)
– « Peuple Français, Réveille-toi ! » mouvement identitaire islamophobe si on en croit les
chansons dans leur blog dont voici un extrait, que vous pourrez écouter à cette manifestation
« Dans tes piscines ont n’a plus l’droit
De se baigner comme autrefois
Des horaires sont réservés
À la pudeur des femmes voilées
Aux cantines de tes lycées
Le halal a remplacé
Le bacon qu’on aime pourtant
Pour contenter ces braves gens »
– « le Réseau Identités » affilié à « Nationalité, Citoyenneté, Identité » cité plus haut sous
la direction de l'idéologue d'extrême droite Philippe Gibelin
Il y aura aussi des groupes conservateurs ou ultra-libéraux soutenus par l'UMP et les proches de
Nicolas Sarkozy, auteurs de la « Manif pour tous » ou des « Bonnets Rouges » (voir infos en fin de
page:
– comme « Camping pour tous » soutenus par le député UMP Philippe Meunier à
l'Assemblée
– « Rassemblement des Contribuables Français » créé par Nicolas Miguet un riche homme
d'affaires ultra libéral de la sphère financière et accessoirement journaliste de droite
– « Citrons facilement exploitables » collectif de travailleurs indépendants contre la
Cotisation Foncière des Entreprises
– « Génération résistante » mouvement conservateur agricole et proche de « La manif pour
tous »
– « Hollande Dégage » et « Hollande m’a tué » des mouvements de droite, sans autre
proposition que la destitution de Hollande
– « Liberté et Sécurité des Frontaliers » mouvement franco-suisse identique aux bonnets
rouges frontaliers
– « Les Paysans, c’est l’Avenir » groupuscule de droite anti-écotaxe
– « La révolte fiscale c’est maintenant » mouvement ultra-libéral qui prône la suppression
des impôts
– « Solidarité Pour Tous » proche du mouvement « Prisonniers politiques », de «La manif
pour tous » et de «Hollande dégage »
– « Stop-Hollande » mouvement ultra-libéral contre les impôts
– « Tous Ensemble Contre l’Ecotax » mouvement pour la diminution de la taxation des
transports routiers français
– « Les Vaches à lait » également pour la suppression des impôts
– « Les Bonnets Blancs » contre la réforme Peillon des rythmes scolaires
– « Les Bonnets Rouges » contre le matraquage fiscal
– « Les Bonnets Rouges 69 » idem
– « Les Bonnets Rouges Frontaliers » pour le droit d'option à l'assurance-maladie à la
frontière franco-suisse
Les sentiers de la perdition
Abel Naki n'a de cesse d'entraîner les résistants ivoiriens qui le suivent sur la mauvaise pente, sur
les sentiers de la perdition.
Il a perdu l'esprit depuis l'affaire des faux « infiltrés sarkozistes », qui s'est révélée n'être qu'une
grotesque supercherie de M. Naki ayant pour but de salir l'image de Victor Prado, alias « Cherchez
L'Erreur », résistant démissionnaire de son mouvement, qui osa dénoncer dans son article, le flou
des finances qui règne au sein du Cri Panafricain et le peu d'amour pour la démocratie qui est
entretenu par la hiérarchie du mouvement.
Avec cette affaire, le site Ivorian.net est désormais connu pour ses affinités envers Abel Naki dont il
publie aisément les calomnies - puis les supprime lorsqu'on les démasque - sans se donner la peine
de les vérifier et dont il défend l'honneur en refusant de publier des articles qui dénoncent les
pratiques de ce dirigeant, comme cet article http://leblogpolitiquederaphael.ivoireblog.
com/archive/2014/01/08/titre-de-la-note-438778.html pourtant écrit par une grande plume de
la résistance comme Raphaël Adjobi.
Ce média est passé du monde de l'information à celui de la campagne d'intoxication et lorsqu'il
veut faire de l'information, il dérape, invitant tous les Ivoiriens à marcher aux côtés de ceux qui ont
rendu possible la colonisation et fondé l'idéologie raciste négrophobe permettant l'essor de
l'esclavage des noirs et provoquant le taulé général !! « Connaisseur connaît, Gaou passe ! » disait
savamment le dicton ivoirien.

victor prado,jour de colère,abel naki et l'extrême droite,les ivoiriens et l'extrême droite françaiseVictor PRADO.

SOURCES ET LIENS
PARTIE 1 mouvements et personnalités d'extrême droite
• Collectif des Avocats Libres https://infocomnet.wordpress.com/2014/01/03/la-republique-endanger-
pour-des-histoires-de-bananes-et-de-quenelles/
ou http://www.politis.fr/Quand-la-droite-xenophobe-debat-de,14150.html
ou http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/01/le-cercle-d es-avocats-libres- appelle-
%C3%A0-manifester-dimanche.html
• Collectif Famille Mariage http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/04/19/beatrice-bourges-lautre-
egerie-des-anti-mariage-gay_3162237_3224.html ou
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/printemps-francais-quel-est-ce-groupe-qui-menace-lamanif-
pour-tous_1251483.html
• Béatrice Bourges http://www.regards.fr/Le-top-10-de-l-annee-2013/Le-Printemps-francais,6513
• Charles Millon http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Millon
• Collectif Pour l’Enfant idem voir Béatrice Bourges
• Les Enfants des Terreaux http://www.lesenfantsdesterreaux.fr/
• France Audace http://www.france-audace.fr/position-des-partis-2/
et http://www.france-audace.fr/portfolio-view/repenser-l-immigration/
• La France à l’Unisson http://www.lafrancealunisson.fr/statuts/
• Les Gavroches http://lesgavroches.org
• Génération résistante https://www.facebook.com/GenerationResistante
• Groupe du 21 novembre (association de groupe d'extrême droite dont les suivants)
• Comité de Lépante source http://affinitiz.net/space/comite-lepante
• Parti de l’In-Nocence http://www.in-nocence.org/
• NON à la substitution de population selon le site « fdesouche.com »
http://www.fdesouche.com/199672-demographie-la-substitution-de-la-populationfrancaise-
de-souche-par-les-immigres-%C2%ABun-fantasme%C2%BB
• Reconquête républicaine http://reconquete-republicaine.fr/
• Free World Academy http://www.freeworldacademy.com/
• France Libre http://francelibre.tumblr.com/page/7#.UtElx215Elk
• Mouvement pour la Liberté de la Protection Sociale http://www.claudereichman.com/mlps.htm
• Claude Reichmann « Ses thèmes de prédilection sont le poids de l'État, la diminution des
prélèvements obligatoires, l'« islamisation » de la France et les problèmes de la délinquance. Il a
surtout acquis sa notoriété en militant pour la fin du monopole de la sécurité sociale. » source
wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Reichman
• Nationalité-Citoyenneté-Identité http://www.nationalite-citoyennete-identite.com/le-presidentphilippe-
gibelin/ mouvement d'extrême droite islamophobe proche du Bloc identitaire
• Philippe Gibelin « informer les Français sur les questions touchant à la nationalité française (...)
contre le droit de vote des étrangers » et de G.R.E.C.E. (Groupement de Recherches et d'Etudes
de la Civilisation Européenne) Dont il a été cadre du mouvement d'idéologie identitaire
suprémaciste blanc http://grece-fr.com/ et « Le trésorier de l’association et propriétaire du nom
de domaine, Philippe Gibelin, patriarche d’une lignée de militants suprémacistes blancs
endoctrinés dès leur plus jeune âge (Mathilde, Thibaud, Gauthier, Alix), ancien cadre du GRECE
et longtemps investi dans la DOMUS, local gréciste, on le retrouve dans la “manif pour tous” ou
sur un site de propagande pro-russe de la Nouvelle droite. » Source
http://fafwatch.noblogs.org/post/tag/gibelin/
• Observatoire du mensonge un site d'Alexandre Goldfarb, bloggeur de droite (en tout cas pas
contre la gauche) qui défend dans ses articles l'idée que « le racisme anti-blancs [est] le nouveau
racisme ordinaire » http://observatoiredumensonge.com/2013/07/22/le-nouveau-racismeordinaire/
• Les Paysans, c’est l’Avenir groupuscule de droite anti-écotaxe
https://www.facebook.com/les.paysans.cest.lavenir
• Peuple Français, Réveille-toi https://www.facebook.com/pages/Peuple-Fran
%C3%A7ais-r%C3%A9veille-toi/345612165541295 , voir aussi ce lien
http://www.pvr-zone.ca/peuple_france_reveille.htm
• Prisonnier politique https://www.facebook.com/prisonnierpolitique.fr association proche de la
manif pour tous réclamant la libération d'un manifestant arrêté pour outrage à agent des forces de
l'ordre
• Rassemblement des Contribuables Français http://www.miguet2012.com/actumiguet2012_
lire_49_0_0.html créé par nicolas miguet un homme d'affaires diplomé de
journalisme, ultra libéral
• Reconquête http://soleil151.free.fr/reconquete/reconquete_couvertures.htm#303
• Bernard Antony selon ce lien http://rvrsn.wordpress.com/2013/04/10/bernard-antonyun-
epouvantail-pl ante-a-lextreme-droite/ « Bernard Antony est une vieille figure de
l’extrême-droite française. Il est le président de l’association Chrétienté-Solidarité, ainsi que de
l’Agrif (l’Alliance contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne) – une
association qui lutte contre les provocations anti-chrétiennes. Il est aussi le président du Cercle
d’Amitié française juive et chrétienne, dont le diamètre est d’environ un mètre cinquante.
Membre du Front national depuis 1984, il resta fidèle à Jean-Marie Le Pen au cours de la scission
de 1999, afin de ne pas côtoyer les “païens” qui gravitaient alors autour de Bruno Mégret. Il fut
toutefois poussé vers la sortie et rayé des listes du parti en 2006. En 2009, il ralliait le Parti de la
France de Carl Lang, qu’il quitta le 3 mars 2011. »
• Le Réseau-Identités ( voir plus haut Nationalité Citoyenneté Identité)
PARTIE 2 mouvements et personnalités de la dorite ultr-libérale ou conservatrice
• Camping Pour Tous https://www.facebook.com/CampingPourTOUS soutenus par le député
UMP Philippe Meunier à l'assemblée et par les organisateurs de la manif pour tous voir ce lien
http://www.slate.fr/france/71059/camping-pour-tous-droite-ballerine-facebook
ou voir aussi ce lien
http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/04/19/nouvelle-manifestation-anti-mariage-pourtous_
3162599_3224.html
• La révolte fiscale c’est maintenant https://www.facebook.com/pages/La-r%C3%A9volte-fiscalecest-
maintenant/545299165545620
• Solidarité Pour Tous http://rvrsn.wordpress.com/2013/04/10/bernard-antony-un-epouvantailplante-
a-lextreme-droite/
• Stop-Hollande http://stopahollande.blogspot.fr/
• Tous Ensemble Contre l’Ecotax https://www.facebook.com/pages/Tous-Ensemble-Contre-
LEcotax/242903519198602
• Les Vaches à lait https://www.facebook.com/pages/La-r%C3%A9volte-des-vaches-%C3%A0-
lait/356076221152824
• Hollande Dégage http://www.laprovence.com/article/actualites/2681675/juge-pour-avoirreclame-
la-demission-de-francois-hollande.html
• Hollande m’a tué idem
• Liberté et Sécurité des Frontaliers mouvement franco-suisse identique aux bonnets rouges
frontaliers
• Les Bonnets Blancs https://www.facebook.com/pages/Les-Bonnets-Blancs/234520086713771
• Les Bonnets Rouges https://www.facebook.com/bonnetsrouges/info ,voir aussi
http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20131112.OBS5030/11-novembre-quand-l-extremedroite-
enfile-le-bonnet-rouge.html
• Les Bonnets Rouges 69 idem
• Les Bonnets Rouges Frontaliers https://www.facebook.com/BonnetsRougesFrontaliers
• Camping Pour Tous https://www.facebook.com/CampingPourTOUS soutenus par le député
UMP Philippe Meunier à l'assemblée et par les organisateurs de la manif pour tous
http://www.slate.fr/france/71059/camping-pour-tous-droite-ballerine-facebook
http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/04/19/nouvelle-manifestation-anti-mariage-pourtous_
3162599_3224.html
• Citrons facilement exploitables http://www.citrons-facilement-exploitables.org/
ARTICLE IVORIAN.NET
http://presse.ivorian.net/informations/?p=6816
JOUR DE COLERE
http://www.jourdecolere.com/nos-soutiens/
ARTICLE Raphael Adjobi
http://leblogpolitiquederaphael.ivoire-blog.com/archive/2014/01/08/titre-de-la-note-438778.html

04/01/2014

Dramaréchal, nous voilà !

Une belle analyse de l'allocution de fin d'année de Dramane Ouattara par Shlomit Abel.

Ce discours, tout le monde l'attendait, en raison de sa promesse d'une “bonne nouvelle” qui serait révélée en fin d'année..., mais voilà, la bonne nouvelle s'est mue en « bonne année », et la montagne Sylvestre a accouché d'une souris...

Alassane Dramane Ouattara, en cette fin d'année 2013, aurait dû prononcer son discours avec un casque de sécurité vissé sur la tête, parce que ce n'est pas en Président de tous les Ivoiriens qu'il a parlé, mais en technocrate des ponts et chaussées, en employé de Bouygues, préposé aux futurs autoroutes payantes et ponts à péage; en vassal dévoué, il a tenté d'envoyer des ondes positives à ses patrons, tout en essayant de plaider sa cause devant ses derniers investisseurs potentiels, les quelques têtes brûlées qui seraient assez inconscientes pour s'engager encore à ses côtés.

« la vie est chère » : l’aurait-il enfin réalisé ? Hier il officiait au FMI et prônait le gel des salaires, aujourd'hui, il enfile son costume de syndicaliste de la françafrique et plaide pour leur déblocage. Nous ne sommes plus à une incohérence près : très fier, il annonce la revalorisation des salaires de la fonction publique, bloqués depuis plus de vingt ans ! Je crois pourtant me souvenir que le président Gbagbo était déjà intervenu en ce sens en rajoutant des primes à certaines catégories de fonctionnaires et assimilés. Mais ces heureux fonctionnaires et militaires ne sont plus là pour en témoigner : ils ont été remerciés, limogés, et dans le meilleur des cas leur rallonge vitale a été supprimée.

Tout va bien en Ouattarandie: notre chef avoue avoir le cœur plus léger qu'il y a un an. Après la règle des 4C du diamant que j'ai appris en Israël, voici celle des 3C du vivrier que je ne connaissais pas : Café, Cacao, Coton : tout va bien, l'agriculture continuera d'être l'Eldorado du pauvre ivoirien, il y aura beaucoup de travail dans les terres concédées aux lobbies des semences OGM et de l'agroalimentaire, dans les terres rizicoles concédées à la veuve Louis Dreyfuss. Le Smig est instauré; selon l'avis de beaucoup de Français, il n'a jamais rien apporté de bon, mais en Côte d'Ivoire il fera des miracles, le brevet est donc exportable en Afrique. Tout ira bien, l'avenir est rose, bien qu'en friche. Et quid des chômeurs rattrapés, des retraités, des jeunes diplômés? Quid des prisonniers et des exilés qui ne se pressent pas à la porte (C'est seulement sous la pression de la nouvelle guerre française en Centre-Afrique, qu'une centaine d’exilés ivoiriens sont rentrés au pays, dans un avion affrété par le gouvernement).

Concernant la Couverture maladie universelle courant 2014, il ne pouvait pas faire moins, elle était déjà dans les promesses de 2013. Et pourtant lorsque le porte-parole du gouvernement en fait part le 19 décembre dernier, la CMU était prévue pour 2015, probable petite gâterie d'automne avant les élections d'octobre.

« Notre pays change, progresse.(...) Priorité à l'emploi avec un rythme de création d'emplois soutenu. (...) L'objectif d'un million d'emplois est toujours à notre portée » : J'abonde dans son sens, puisque ce qui me frappe toujours ce sont les annonces nécrologiques; beaucoup de personnes jeunes décèdent alors que ce n'est certainement pas leur heure. A défaut de véritables créations d’emplois, c’est par un simple jeu d'écriture que les postes vacants pour cause de mort assassine seront occupés par les rescapés reconnaissants. Et l'économiste bardé de diplômes en économie de marché de nous resservir une fois de plus le micro-crédit des pauvres, au probable taux exceptionnel d'un pour cent par mois, déja appliqué par son épouse. Atteindre l'émergence nécessitera plus d'un coup de pouce, carrément la falsification des registres et des statistiques !

Par sa voix, nous apprenons également que la Côte d'Ivoire renoue avec le « retour à la sécurité » ! Alors qu’un classement rendu publique il y a quelques jours place la Côte d'Ivoire au troisième rang des pays les plus dangereux au monde, après deux pays d’Amérique latine ! En fait, la Côte d'Ivoire est le pays le plus dangereux d'Afrique, mais qu’importe, face à la parole d’un président qui ne ment jamais : son nez ne s'est pas allongé, pas plus que celui de son épouse, encore plus digne de foi puisque le sien a été remodelé, retouché à la baisse. Il fallait bien envoyer un message subliminal à la communauté internationale, parler de la sécurité retrouvée, de la lutte intensifiée contre la corruption et le racket, fléau bien sûr hérité des seuls refondateurs. Grâce au bon travail des forces de sécurité que nous appelons par leurs petits noms, Frères Cissé et Dozos, les coupeurs de route ne sont plus que des piétons inconscients qui traversent la chaussée sans regarder, et provoquent tous ces accidents mortels qu'on ne cesse d'évoquer ces dernières semaines.

L'héritier d'Houphouët est partisan de la “préservation d'un climat de paix”. Notre disciple d'Houphouët, qui a préféré créer son propre parti plutôt que d’intégrer celui du maître, ce digne fils du Père de la nation, le vrai, doté du label authentique, peut maintenant retirer son casque BTP, glisser dans sa poche l’unique fascicule ayant suffi à lui valoir un doctorat d'économie, pour sourire dorénavant, un brin d'olivier entre les dents, comme la colombe de Noé annonçant la fin du déluge.

Il nous redit combien il tient à poursuivre le dialogue avec l'opposition : la justice, qu'il ne cesse de houspiller pour sa lenteur, doit permettre -incessamment, sous peu- des mises en liberté provisoire, petites piécettes concédées à la réconciliation, provisoire elle aussi. Mais qui sont les heureux élus ? Un incident technique providentiel intervenu à ce moment de son discours, et bien géré par l'équipe technique de la RCI, aurait amputé le film de ce passage si attendu, à moins que l'émotion partagée avec tous les Ivoiriens qui guettaient cette bonne nouvelle à eux promise, ait empêché Ouattara de citer les noms des chers frères et sœurs des partis d'opposition. Comprenez qu'il s'est beaucoup exercé à sourire, à enjôler son public pour tenter de renouer avec la première bonne impression, celle d'un homme généreux, compétent, qui arpente parfois la Côte d'Ivoire de long en large pour répondre aux besoins de ses citoyens, et régulièrement, sillonne au rythme d’un abonné de train de banlieue les couloirs aériens qui surplombent tous les pays émergés, n’atterrissant que pour recevoir les ordres de ses patrons, sous couvert d’importantes conférences, de colloques à décrocher la lune pour la Côte d'Ivoire. Oui notre Homme est prêt pour l'émergence dans les années à venir, bien accroché à son fauteuil jusqu'à la fin de ce mandat et du prochain, grâce aux élections électroniques garanties sans fraudes, non seulement bien sûr dans les régions non encore raccordées au réseau électrique, mais aussi dans toutes celles où grâce à un accord passé avec Délestron le jour J, les scores seront encore meilleurs qu'en 2010, cela va sans dire.

Opposition, saisissez la chance qui vous est donnée de vous joindre au sage Ouattara, fermez les yeux, fermez la bouche, le spécialiste est aux commandes, pour un atterrissage dans la réalité virtuelle de l'un « des dix pays à la plus forte croissance au monde ». Et je n'invente rien puisque c'est lui encore qui l'a dit au début de son bilan... de compétences.

« Je forme le vœu d’une paix consolidée en Côte d'Ivoire, en Afrique et dans le monde ». Ici, ce n'est plus l'homme au casque BTP et au rameau d'olivier qui parle, mais le Messie ou le dernier Mahdi. Et là, on écoute religieusement, avant d'éteindre la télévision et de passer aux choses sérieuses : quand le peuple va-t-il prendre enfin son destin en mains, sachant que le secours ne viendra ni de l'occident, ni de Ouattara et consort, et que chaque jour passé à attendre est un jour de prison en plus, un jour de malheur, un jour de cendres et de ténèbres en plus ? Soufflons sur les braises qui restent, préparons nous à sauter dans le brasier sans peur, pour alimenter sa combustion et déclencher l'incendie, celui que les Pompiers-Pyromanes n'auront pas allumé et ne sauront plus éteindre, et que la peur change définitivement de camp. C'est au travers du feu que vous serez éprouvés, que l'or, l'argent et les autre trésors que vous êtes, aux yeux du D.ieu qui vous a créés libres, égaux et partenaires avec lui dans sa création seront affinés. Cet argent, cet or là va circuler, laisser des traces, ces traces si chères à Laurent Gbagbo. C'est au travers du feu que l'occident et ses lobbies de paille, vrombissant et rugissant comme de vieux lions édentés, recevront leur récompense, en brûlant et en se consumant. Avec pour bilan, aux yeux au monde entier, si peu de scories intéressantes, hormis leur forfaiture enfin dévoilée, et votre couronne d'hommes libres au lieu de vos entraves d'asservis.

Quand j'étais enfant, ma mère m'expliquait à sa manière la différence entre l'espoir, concept laïc et l'espérance, concept pétri des promesses divines.
Alors que l'espoir s'enracine en l'homme, l'espérance s'enracine en D.ieu. Comme Caïphe, notre homme a prophétisé sans le savoir, citant l'hymne national, « j’ai foi en l’avenir radieux de notre chère Cote d’Ivoire qui mérite plus que jamais son nom de terre d’espérance ». Oui, la Côte d'Ivoire peut redevenir cette terre d'espérance, pas celle de l'espoir au nom duquel prospèrent tous ces magiciens qui créent la lumière à Abidjan en la coupant ailleurs, mais cette terre où on attend et prépare le chemin de Celui en qui tellement d'hommes et de femmes espèrent, celui qui comptabilise toute les gouttes de sang tombées à terre,qui recueille toutes les larmes dans son outre, Celui qui dans sa grande patience s'est encore retenu, quand la fondatrice de “Children of Africa” a demandé « qu’en cette nuit de Noël pas un enfant ne souffre en Côte d’Ivoire», pour ne pas la secouer comme on secouerait un karité afin que les fruits tombent et soient mis à la disposition du plus grand nombre, signe avant-coureur des futures semailles, des futures récoltes, des retrouvailles et des rires enfin libérés sur une terre qui aura englouti tous ses artisans de malheur, reconnu et accueilli les vrais artisans de sa paix et de sa reconstruction.

Enfin, en relisant le discours de Ouattara après l'avoir écouté, les accents de la fin me rappellent ces vieilles bandes-son où l'on entend le maréchal Pétain « faire don de sa personne » à la France... occupée. Là où il ne s’agissait, retranché derrière les fameuses valeurs “travail, famille patrie”, que d’offrir au vainqueur teuton une France à genoux, soumise à l'avance à toutes les lois iniques promulguées par un régime à la botte.

« La nouvelle Côte d'Ivoire, l'Ivoirien nouveau» : Ouattara nous brosse les contours d’une entité statique, privée de vie, de rêves, d’ambitions et de projets; les contours d’une Côte d'Ivoire démantelée, démembrée, patrie d’un Ivoirien esclave sur sa propre terre. Et de rajouter «L'ivoirien doit prendre conscience de son rôle dans notre société ». Non monsieur, ce n'est pas là le discours des Ivoiriens, vous ne faites que prêter votre voix aux ennemis de la Côte d'ivoire. L'Ivoirien, le vrai, -et celui qui le rejoint en acceptant d'unir son destin au sien-, vomit votre société globalisée et son modèle paternaliste et colonial, puant la naphtaline; il va s'intégrer dans la société qu'il a choisie, désirée, son Eburnie, une Côte d'Ivoire fraternelle, fondée sur des valeurs immémoriales. Il va suivre les traces de celui qui les a si fortement imprimées dans le pays, et dont la déportation à la Haye n'a pas estompé le souvenir : les références à l'Ivoirien véritable sont les siennes, et certainement pas celles d'un homme qui aura fait de la Côte d'Ivoire un pays à genoux, un immense chantier à ciel ouvert pour débusqueurs de poules aux œufs d'or – celles qui, par miracle auraient encore échappé aux prédateurs et aux soldeurs, à l’œuvre sans relâche depuis si longtemps-. Le modèle idéal, ce n'est certainement pas le modèle occidental ! Il vous suffit d’ouvrir les yeux pour constater ce qu'il a apporté dans la durée : quelques villes et une capitale ultra-moderne, vitrines de la “civilisation” pour une poignée d’étrangers et d’élus rattrapés, alors que la majorité du peuple vit dans des zones de “non-droit”, sans eau courante, sans électricité, comme c'est toujours le cas dans le nord où les ex-rebelles et nouveaux mauvais maîtres font la loi, délaissant totalement les populations, et ne se rappelant à leur –violent- souvenir qu’à l’approche des échéances électorales...

Pauvre Côte d'ivoire, livrée à la violence, la pauvreté, qui vivote sans espérance et sans avenir, éternelle analphabète, jamais entrée dans l'histoire, as-tu vraiment besoin d'être encadrée par ces européens et supporter leur présence toujours apaisante et réconfortante pour « prévenir et éviter les bains de sang », aux côtés de l'ivoirien nouveau, version Ouattara, le collabo « qui te veut du bien » ? Va-tu continuer de courber l'échine et te faire tondre la laine sur le dos ? Et si tu décidais maintenant que 2014 ne ressemblera en rien à 2013 ?

Shlomit Abel, 2 janvier 2014

22/10/2013

Déclaration de l'AIRD du 20 octobre 2013 relative à la situation sociopolitique en Côte d'Ivoire

Depuis le début de ce qu'il est convenu d'appeler la crise postélectorale, l'ouest de la Côte d'Ivoire, profondément meurtri, est devenu le baromètre de la violence et de l'insécurité qui se sont installés dans le pays. Devant la multiplication des accrochages entre les différentes communautés qui occupent cet espace en l'absence des exilés, l'AIRD tire la sonnette d'alarme. Que les pouvoirs publics l'entendent pendant qu'il est encore temps.

Déclar. de L'AIRD 0001.jpgLa situation sociopolitique en Côte d'Ivoire est marquée, depuis le 11 avril 2011, par des conflits sanglants et meurtriers entre communautés. Dans la plupart de ces conflits, sont mis en cause des milices armées de «chasseurs traditionnels Dozos» qui opèrent, en conquérants, très loin de leur sphère culturelle et géographique. Ces «Dozos» vont jusqu’à s’attaquer aux FRCI qui en avaient fait, pendant la crise postélectorale, leurs supplétifs.
Les accrochages violents enregistrés ces jours, çà et là, peuvent être regardés comme les prémices de la grande déflagration redoutée par une ONG dans son dernier rapport et ce à l’échelle d’une bonne partie du pays si rien n'est urgemment fait. Les tout derniers affrontements sanglants et meurtriers entre autochtones et assaillants allogènes dans les villages de Bohinou (région de Vavoua) et de Gribouo (région de la Nawa) sont donc à prendre très au sérieux et devraient pousser le gouvernement à l'action.
La destruction sauvage du camp de réfugiés de Nahibly après les massacres du quartier «Carrefour» de mars 2011 et les nombreux crimes qui sont restés impunis - l'état ivoirien ne s'occupant plus de la veuve et de l'orphelin - ont convaincu ceux qui portent effrontément des armes en toutes circonstances, qu'ils sont désormais tout puissants. Un conflit villageois ne se règle plus devant le chef du village, mais par les armes d’allogènes ayant bénéficié de la légendaire hospitalité ivoirienne, source de richesse nationale. Et quand, dans de rares cas, le chef de village est saisi de l’affaire, tout avis défavorable aux milices «Dozos» se trouve sanctionné par des représailles violentes, meurtrières, allant jusqu’à l’incendie de villages entiers.
• L’Alliance Ivoirienne pour la République et la Démocratie (AIRD) s’indigne que dans un état où le port d’arme est soumis à règlementation et à autorisation, un groupe de personnes puisse, pour de prétendues raisons culturelles complètement sorties de leur contexte et de leurs objectifs, s’en prendre nuitamment et sans discernement, à d’honnêtes et paisibles paysans sans défense, dont des femmes est des enfants.
• L’Alliance Ivoirienne pour la République et la Démocratie (AIRD) s’indigne aussi bien du silence révoltant - indigne de ses responsabilités- du pouvoir, que de sa complicité par laquelle en lieu et place du désarmement des miliciens et anciens rebelles, il leur demande de «garder leurs armes à la maison ». Pour quel usage, s’interroge l’AIRD ?
• L’Alliance Ivoirienne pour la République et la Démocratie (AIRD) s’indigne des meurtres à répétition d’innocents citoyens, qui, ajoutés à l’impunité des crimes des seigneurs de guerre donnent de la Côte d'Ivoire une image abjecte et déshonorante pour son peuple.
• L’AIRD lance un appel solennel aux autorités ivoiriennes, au Gouvernement et au Chef de l’Etat, afin que soit mis, sans délai, un terme à cette politique de règlement de tout différend dans le sang, politique encouragée par la reconnaissance officielle du statut de «sauveurs de la République» décerné à des personnes qui continuent de poser des actes répréhensibles.
• Soulignant la pertinence des recommandations de certaines organisations de défense des droits de l’homme, l’AIRD préconise à son tour une action énergique «contre la dépossession des terres suite au conflit postélectoral en Côte d'Ivoire» et rappelle au gouvernement que la bonne cohabitation en Côte d'Ivoire, et particulièrement dans l'ouest, dépendra de la diligence et de la dextérité avec lesquelles le problème de l'occupation des terres sera résolu. L’AIRD réaffirme sa conviction que «Les décisions du gouvernement ivoirien concernant la restitution des terres dans l’ouest du pays contribueront à déterminer si la terre restera une source potentielle de conflit à l’avenir ou deviendra une source de développement local qui apaisera les tensions intercommunautaires. »
• L’AIRD encourage toutes les composantes nationales à la préservation de l’hospitalité ivoirienne et à sa pérennisation.
• L’AIRD invite tous ceux qui, par chauvinisme et par esprit de clan au service de l’oligarchie, seraient tentés de ne pas voir la vérité en face, à se ressaisir, car il est inacceptable de voir s’installer dans la haine et par la force, en parallèle de la république déclarée, un pouvoir de fait.
• IL Y A MIEUX QUE LA HAINE : LA NATION.
Fait le 20 octobre 2013
Eric KAHE, Président en exil de l’AIRD

Le site de l'AIRD

06/10/2013

"Ouattara devrait se faire soigner au pays"

Une analyse de Shlomit Abel de la suggestion de Mamadou Koulibaly faite à Alassane Ouattara.

Shlomit Abel 0001.jpgMamadou Koulibaly frappe fort, il voudrait que le Président Ouattara voyage moins et se fasse soigner au pays. Il nous cite le chiffre d’1,4 médecins pour 10 000 habitants, même chiffre pour les lits d’hôpitaux.

Bonne idée, en apparence très généreuse, très désintéressée ; mais malheureusement cette proposition est très démagogique. Koulibaly lui-même, comme les « grands » d’avant, s’il avait eu besoin de soins serait allé à l’Etranger; d’ailleurs, non content de la scolarité et de l’atmosphère ivoirienne instable peut-être, il avait déjà installé sa famille au Ghana.

Malgré la partition du pays, malgré le peu de moyens, malgré l’embargo sur les médicaments, le président Gbagbo s’était attelé à ces questions de santé et d’accès aux soins pour tous, dans le but très certainement d’avoir rapidement toutes les possibilités sur place en Côte d’Ivoire.

Que Mamkoul propose l’obligation aux maires, préfets, hommes politiques et autres serviteurs de la république de se faire soigner dans les hôpitaux d’état et non dans les cliniques privées serait déjà une grande avancée. Pour que ces derniers voient le délabrement, l’insalubrité, le manque de moyens, le manque de personnel, la corruption, et s’indignent positivement, puis fassent bouger les choses. Sa proposition « jusqu’à ce que l’offre sanitaire en Côte d’Ivoire soit améliorée et atteigne les standards internationaux, il soit formellement interdit au président de la République, aux membres du gouvernement, aux hauts fonctionnaires, à tous ceux qui gèrent le budget de l’Etat et à leurs familles d’aller se faire soigner à l’étranger. » fait seulement sourire.

Par contre il aurait pu se prononcer sur l’absence de soins aux prisonniers politiques, la nourriture des prisons qui n’est pas comestible, s’indigner de l’indigence du diagnostic médical ivoirien concernant Mahan Gahé, qui n’est pas mort de ses fractures mais avait eu très certainement la rate abimée par tous les coups reçus, il aurait pu élever la voix en faveur de madame Simone Gbagbo qui avait été ramenée de force à Odienné, sous anesthésie, alors que son bilan de santé n’était pas terminé…

Pour finir, assurer les soins et la protection d'une haute personnalité dans ces conditions, relève tout simplement de l'utopie : Ouattara qui chaque nuit change de chambre, ne pourrait être que soigné chez lui dans sa résidence fortifiée, avec des médecins privés venus de l'étranger, et au bout du compte la note de frais serait encore plus salée que ce que le chef de file de Lider propose !

Grattez sous le vernis et vous rangerez cette proposition au rayon des vœux pieux, des promesses électorales toujours en suspens, auxquelles un certain « Ado-solutions » nous avait déjà habitués.

Shlomit Abel, 1er octobre 2013

24/08/2013

Nicole Guihaumé : comment j'ai été prise pour cible d'un harcèlement visant à casser Bill Gates

Vous ne comprendrez pas tout. Le récit touche une sphère que nous ne maîtrisons pas tous. J'espère qu'un jour Nicole Guihaumé me donnera l'occasion de creuser davantage pour vous le problème qu'elle soumet à notre attention.

Dès lors, n'importe qui me lit superficiellement peut être saisi d'effroi, là où tout virtuel qu'est le lien que je décris [1][2][3], il est totalement spécifique, et résulte d'années d'épreuves terribles.

Seulement le résumer demande une attention soutenue pour ne rien manquer qui permette une bonne lisibilité. La chronologie est peut-être la meilleure solution, en commençant par la fin, ma situation actuelle : je multiplie actes et démarches pour voir juridiquement exposé et condamné un harcèlement qui me concerne en même temps qu'il concerne Bill Gates et qui a commencé à la suite d'un appel téléphonique le 28 octobre 1997.

Ce jour-là, Michel Lacombe, que j'ai connu en 1989 Directeur Général de Microsoft où j'étais à la hot-line word, me rappelait suite à un message laissé la veille à son assistante. Il était alors CEO de Microsoft EMEA (Europe, Middle East, Afrique). J'étais, moi, épuisée par des années de maladie non encore diagnostiquée. J'ai su six mois plus tard que j'avais une tuberculose de la lymphe. Lorsque lui m'a rappelée, je pensais mon épuisement dû à une dépression réactionnelle, comme me le disaient les médecins consultés.

Je l'avais appelé dans un moment d'inquiétude, sans calcul, plutôt portée par la mémoire d'une qualité d'échange rare que j'avais avec lui. Je n'avais plus de droits ni d'argent, il me fallait retravailler, au minimum jusqu'à réouverture de droits. Mon appel était décalé, passé dans un moment d'inquiétude, sans mesurer l'importance de sa situation sociale, de celle où peu nombreux sont les appels qui ne font pas l'objet d'écoutes enregistrées, sans véritablement espérer sans doute qu'il me rappelle.

A la suite de son rappel, dont j'ai mis des années à réaliser qu'il était advenu à la date anniversaire de Bill Gates et avait été enregistré, ma vie a basculé dans ce qui ressemble plus à un cauchemar qu'à tout autre chose. Il se produisait sur mon ordinateur mil facéties qui me faisaient rire, mais aussi mil plantages qui m'exaspéraient. Et peu à peu, dans tous les secteurs de ma vie se sont produites des anomalies impossibles à énumérer, mais qui nécessitaient un pouvoir énorme. La même alternance existait entre anomalies plutôt agréables comme un double remboursement imprévu, et anomalies violentes comme une lettre d'huissier injustifiée.

Je rappelais Michel Lacombe en vain. Je ne voyais pas qui d'autre pouvait être à l'origine de ce qui m'arrivait, et ne comprenais rien. S'il avait quelque chose à me dire, j'étais ouverte à l'entendre directement. Ce que je vivais m'usait les nerfs.

Il ne m'a jamais rappelée, est décédé le 21 janvier 2003, ce que j'ai su parce que le mode que j'avais appris à identifier sur mon ordinateur a changé. J'ai alors appelé une nouvelle fois, après des années de silence et ai appris son décès. Mais si le mode avait changé, les faits continuaient. Je m'enfonçais dans une incompréhension qui me minait. L'alternance était si violente que je me croyais la proie d'un bipolaire et ne trouvais aucun moyen de me soustraire à ses agressions, d'autant que dans les instants où s'exprimait une chaleur humaine, je la percevais très réelle. Jusqu'à comprendre, dix ans plus tard, en 2008 que l'alternance était due au fait que les anomalies avaient deux sources, l'une totalement nocive quand la seconde mettait tout en œuvre pour m'en protéger, me donner les moyens de comprendre.

J'ai ouvert un blog fin 2008. J'avais besoin de vérifier la validité des hypothèses que je formulais, de les tester, ce que je faisais par le biais des billets que je publiais, en observant les réactions. L'affrontement se précisait, avec un nombre de plantages invraisemblable. J'observais le moment de leur survenue, notais sur des cahiers au papier. Puis j'ai appris à me défendre par le blog, à rendre publiques par des billets les agressions que je subissais. Ce fut très efficace au niveau de ma connexion internet : depuis, je n'ai plus de coupure. Mon fournisseur d'accès a commencé par me répondre par le contact de mon blog, manifestant m'avoir lue, et aujourd'hui, j'ai le service que je paie sans plus de problème.

Ce fut aussi très efficace pour vérifier qui était derrière ce que je vivais. A partir de 2010, j'ai écrit à Bill Gates directement, en précisant que je posterai mon courriel sur mon blog, et l'enlèverai à sa seule demande. Le contexte était précis. J'étais à nouveau plantée, ordinateur complètement bloqué, et la hot line se moquait une nouvelle fois de moi. Exaspérée, je suis descendue au cyber café et j'ai adressé à Steve Ballmer un courriel d'accusation de mise en danger de la vie des personnes et des états, dénonçant la place qu'il avait prise chez Microsoft et sa détermination à imposer des systèmes d'exploitation poreux sans lesquels je n'aurais pu être exposée à ces intrusions. J'ai ensuite transféré ce mail à la CPI où j'ai une requête enregistrée depuis janvier 2009, puis à Bill Gates. Ces courriels n'ont fait l'objet d'aucune plainte et sont toujours sur mon blog.

Depuis 2010, j'ai multiplié les procédures juridiques en vain. Pas une n'a abouti à ce jour, et je suis allée jusqu'à la Cour Européenne des Droits de l'Homme, me défendant seule, certes, mais avec un nombre conséquent de preuves accumulées.

Parmi celles-ci, les copies d'écran de mes nombreux passages en google news quand j'ai ouvert un blog nouvel obs en 2011 -ils avaient alors la possibilité de paraître en actualité- puis mediapart, en juillet 2013.

Le 18 février 2013, n'ayant plus le moindre doute, j'ai adressé un courriel joint à la CPI et à Bill Gates par lequel je demandais qu'il m'assiste dans le cadre de la requête déposée, et expliquant les raisons pour lesquelles je le pensais concerné.

Depuis, je constate une chose : il fait l'objet de papiers péjoratifs dans trois domaines différents, ce qui a commencé précisément le 6 juin avec l'affaire Prism. S'en est suivi une salve avec la reprise d'un hoax qui circule depuis 2010 selon lequel Monsanto dans lequel sa Fondation a des parts aurait racheté Blackwater. Et depuis le 7 juillet un billet de Henri Makow citant un témoignage selon lequel il aurait été porn addict dans les années 1990 circule.

C'est trop pour ne pas révéler une stratégie de défense. C'est qu'après mil vérifications et observations -telles que le fait que le livre de John Reeves « the financial rulers of the world » a été scanné pour Microsoft en 2007- j'en suis arrivé à la question centrale au delà de « à qui ça profite ? » : « qui en avait le pouvoir ? », et la seule réponse valide indique la famille Rothschild, ce que j'ai signalé dans mon courriel du 18 février à la CPI.

Reste la question de savoir pourquoi ça m'est arrivé à moi. Le 12 juin 1990, alors que je n'étais plus chez Microsoft, mais chez son plus gros client, je suis allée à une présentation de produits où était Bill Gates. J'étais dans un moment de vie particulier où le désir de me mettre en valeur se faisait plus fort, et le nombre de compliments reçus ce soir là m'avait un peu déstabilisée quand, alors que je parlais avec un collègue, en pleine conversation, il a tourné la tête et m'a plantée là, manifestant une profonde gêne. Je me suis éclipsée. Le lendemain, j'apprenais que la gêne de mon collègue avait été provoquée par Bill Gates et Michel Lacombe qui se dirigeaient vers nous.

Il semble bien que cet intérêt manifesté ne soit pas passé inaperçu puisque étaient présents tous les dirigeants de Sociétés informatiques et que Bill Gates était l'objet de tous les regards.

On a donc choisi d'attaquer sur un plan très personnel cet homme qu'on était déterminé à voir céder sa place, profitant de la situation de retrait social dans laquelle la longue maladie m'avait plongée. Tout fut utilisé, dès lors que j'avais demandé un travail à faire chez moi, ma fatigue me rendant les déplacements quotidiens difficiles. Je ne pouvais sortir ? Qu'à cela ne tienne, on allait mettre à sa disposition tous les moyens de contact extérieurs.

J'imagine qu'on a dû lui faire quelque proposition sournoise qu'il a validée pour me témoigner à distance un soutien, et l'engrenage a été lancé. Les informations obtenues sur moi et mon histoire, allaient être restituées par des biais volontiers publics qu'il soit bien clair qu'une certaine coterie ne bouderait pas le plaisir de se moquer de cet homme dérangeant. J'ai revu ainsi par bribes pendant des années, tantôt par des pubs, tantôt par des films (oui, oui, jusque là) des éclats de vie choisis pour leur spécificité rare. Inutile de dire que j'étais déstabilisée, que le but visé a été atteint, que j'ai multiplié les tentatives de suicide. Il se trouve que j'ai échoué. Sans quoi, il était totalement discrédité, ayant à l'origine donné son accord.

Je suis donc bien vivante, et très dérangeante. Il y aurait bien un biais qui consisterait à me donner une image exécrable de cet homme qui a des engagements à l'opposé de ce que je valorise, moi qui me soigne en homéopathie et autres approches naturelles, privilégie le bio. Faute à pas de chance, les années d'épreuve m'ont aguerrie, et j'ai appris à lire cette histoire dans ses pleins et dans ses creux, au point de penser très clairement aujourd'hui que Bill Gates n'est pas libre de ses choix, mais qu'on le fait chanter comme tant d'hommes de pouvoir qui n'accèdent à leur position que parce qu'on les tient par quelque fragilité.

Quand j'ai vu le papier d'Henri Makow, je me suis dit qu'on n'avait rien dû lui épargner, qu'il devait faire partie de ces hommes auxquels on envoie une charmante dévergondée connaisseuse en potions aphrodisiaques et maîtresse es kama sutra, n'omettant jamais de déclencher l'enregistrement de ses prouesses. La méthode est basse, éculée.

Reste que le lien est là, entre cet homme et moi que tout sépare. Il est dans le même temps le plus loin et le plus proche de moi, et la situation imprévue à laquelle se trouvent confrontés ses détracteurs est une solidarité totalement désintéressée. Je vis une totale identification aux pièges qui lui sont tendus, et une empathie profonde pour l'homme qu'il est, quand bien même je ne le connais pas.

Ce lien est totalement virtuel. J'ai posté de multiples billets dans lequel je l'ai décrit. M'en sont revenus différents commentaires dont certains moqueurs. Mais non, je n'attends rien d'autre que la mise à plat de cette histoire. Que la justice passe et mette un terme à ces pratiques immorales.

Nicole Guihaumé

Voir :
Charge diffamatoire contre Bill Gates
Sexe et pouvoir : "Bill Clinton his life", ou combien Monica Lewinsky était dérisoire par rapport au reste...
Galipettes sur la toile
Rappel sur les deux enregistrements d'appels téléphoniques qui prouvent le harcèlement signalé
Tous sur Bill Gates !
Dossier PRISM : Se défendre face à un harcèlement, donc face au harceleur, et à ses complices
Le web, cette « place publique »