topblog Ivoire blogs

05/07/2014

De quoi veut émerger la Côte d'Ivoire ?

Emergence, La Côte d'Ivoire est-elle un pays émergent ? Comment peut émerger la Côte d'Ivoire ?

Le terme émerger renvoie à l'idée de sortie d'un milieu désagréable, contraignant, étouffant, dans lequel on était plongé. Il suppose la sortie d'un corps du milieu avec lequel il était confondu, du milieu qui l'enserrait, qui l'enveloppait. Aussi, émerger à la surface, de l'ombre à la lumière, renvoie à l'idée de libération ou d'accès à la liberté de mouvement, d'entreprise en toute indépendance. Le terme émerger est donc tout à fait relatif puisqu'il se rapporte à la situation initiale de chacun, de chaque peuple, de chaque nation.

Par conséquent, rapporté à la Côte d'Ivoire, le mot prend forcément un sens particulier. Quelle est la situation de la Côte d'Ivoire, de laquelle elle doit émerger ? Quel est le milieu qui l'enserre, l'enveloppe, duquel elle doit sortir pour trouver sa liberté de mouvement, sa liberté d'entreprendre ? En d'autres termes, qu'est-ce qui empêche aujourd'hui la Côte d'Ivoire d'avancer ?

Le milieu dans lequel baigne la Côte d'Ivoire est indiscutablement un univers de délabrement physique et moral : une population disséminée hors de ses frontières, une chasse effrénée aux opposants politiques, des camps de concentration innommables qui dégradent son image devant la terre entière, l'occupation illicite des terres par des bandes étrangères, la préférence ethnique érigée en programme de gouvernement qui est un facteur de division, et l'absence de cadre national de réflexion pour la recherche de solutions aux maux à répertorier.

Ainsi, concernant la Côte d'Ivoire, on ne commencera à parler d'émergence que quand le cadre national de réflexion évoqué précédemment produira des résultats et offrira à ses fils l'occasion d'agir de concert et en toute liberté vers les objectifs qu'ils auront préalablement fixés.

Nous pouvons donc dire que la Côte d'Ivoire est très loin de l'émergence économique ou industrielle qui semble caractériser certains pays d'Amérique du sud ou d'Asie. Vendre du cacao, construire un ou deux ponts, inaugurer une ou deux routes, ne font pas d'une nation un pays émergent. Il serait difficile à la Côte d'Ivoire de passer outre l'étape désagréable de la recherche de la cohésion politique et sociale pour accéder directement à celle de l'échafaudage d'une économie et d'une industrie viables susceptibles de lui conférer le statut ou le qualificatif de pays émergent. C'est de la sphère sociale et politique particulière qui l’enserre actuellement que la Côte d'Ivoire doit sortir afin d'activer ses forces vives qui contribueront à leur tour à son dynamisme économique. Tout pays - comme tout individu ou tout peuple - qui refuse de reconnaître dans quel bourbier il est englué est incapable de trouver les solutions de son salut.

Ne nous flattons donc point. Voyons sans indulgence l'état de la Côte d'Ivoire et commençons par répertorier les maux qu'il nous faut soigner pour la faire émerger socialement et politiquement sur la scène internationale. Ayons le courage de reconnaître nos maux afin de les dépasser pour accéder à la lumière de la Vérité. Retenons que cette première victoire sera la plus belle, car d'elle dépendra toutes les autres que nous rechercherons ultérieurement.

Raphaël ADJOBI
Délégué général AIRD-France