topblog Ivoire blogs

26/12/2013

Appel à la rébellion des catholiques contre leurs autorités religieuses !


Où sont-elles les autorités religieuses catholiques ? Ont-elles vu les larmes du peuple ivoirien ? Entendent-elles les cris de souffrance qui montent des villes et des villages ? Ô ciel, mais pourquoi donc restent-elles insensibles à nos appels ? Ô Dieu du ciel et de la terre, as-tu cessé de les visiter depuis le 11 avril 2011 ?

Appel à la rébellion des catholique, les évêques et Ouattara


Les catholiques ne peuvent comprendre que de toute cette foule de mitres et de calottes, il n’y ait que la voix de Monseigneur Marcellin Kouadio, évêque de Yamoussokro, pour dire qu’en Côte d’Ivoire il est inadmissible que les enfants de Dieu subissent indéfiniment la loi des bourreaux se faisant passer pour les victimes. Les catholiques de Côte d’Ivoire doivent-ils accepter sans réagir que leurs autorités religieuses se soient effacés pour laisser Alassane Ouattara entrer au Vatican et recevoir l’onction papale malgré tous les crimes commis dans le pays ?

Mais où sont-ils donc les ambassadeurs des catholiques de Côte d’Ivoire ? Pourquoi n’ont-ils pas porté les pleurs des chrétiens et du reste du peuple devant le Saint-Père ? C’est avec horreur que nous les avons vus assemblés devant Ouattara écoutant ses recommandations plutôt que celles du Saint-Siège. De toute évidence, l’église catholique fornique avec le pouvoir ; et cela nous soulève le cœur !

La fornication 0009.jpg


Et les catholiques ivres de l’opium qu’ils fument dans les églises à longueur des dimanches, à quoi rêvent-ils ? s’imaginent-ils dans leur soumission devenir des anges volant dans le firmament ? Qu’ils abandonnent un moment l’opium et qu’ils regardent leurs prêtres, évêques, archevêques et autres cardinaux droit dans les yeux et qu’ils leur demandent ce que pense le Vatican de leur sort. Qu’ils demandent à toutes les têtes mitrées pourquoi Ouattara a été reçu par le Pape et pas eux. Est-ce parce que Ouattara est meilleur ambassadeur de Jésus par rapport à eux ?

Pauvres catholiques ivoiriens, désertez un moment vos églises et vos cités mariales et vous verrez que prêtres, évêques, archevêques et cardinaux se mettront à parler de vous, à courir au Vatican pour prier le Saint-Siège de jeter un regard favorable à vos prières. Désertez pour un temps les églises et vos cités mariales et vous verrez que le Pape regrettera d’avoir serré la main d’un dictateur dont il ignorait les crimes parce que vos autorités religieuses sont de très mauvais ambassadeurs de votre cause.

Catholiques de Côte d’Ivoire, comment se fait-il qu’aucune église française, italienne, espagnole ou portugaise (pour ne citer que celles-là) n’ont jamais témoigné de la compassion à votre égard ? Sachez que là-bas, les églises sont vides. Tous les chrétiens sont dans les supermarchés, même le dimanche. Là-bas, l’économie est roi. Et pour remplir les supermarchés, on compte sur votre passivité, votre amour de l’opium qui vous endort.

Catholique de Côte d’Ivoire, faites la grève de la messe ! Désertez les églises. C’est la seule façon qui vous reste pour faire entendre votre souffrance et aider votre pays à renouer avec l’amour du Seigneur Jésus. N’oubliez pas que même un imam a été obligé de s’exiler parce qu’il a fait entendre la voix de Dieu.

Réunissez-vous à domicile pour prier en famille. Laissez les églises vides et vous verrez que subitement vos autorités religieuses entendront la voix du Seigneur et non pas celle de Dramane Ouattara devenu leur ambassadeur auprès du Pape.

Raphaël ADJOBI